Le Docablock Blog!

Information-documentation, éducation, le Docablock se veut un outil de travail pour le CAPES externe de DOCUMENTATION: information, analyse et débats.

06 septembre 2008

Penser stratégique

Guy Pastre signale sur son blog une ressource qu'il aurait sans doute été... stratégique pour les candidats au Capes d'avoir en main la veille d'un écrit de Sciences et Techniques documentaires..... Intitulé Intelligence stratégique et veille, il s'agit d'un "guide" d'une vingtaine de pages, condensant et illustrant grâce à de nombreux liens hypertextes le cours  de François-Bernard Huyghe, docteur en sciences po, universitaire et formateur, expert en intelligence économique. J'étais resté relativement froid (pour rester modéré...) au vu du sujet STD  de cette session 2008 du Capes externe. Par son texte, bien loin d'être une typologie techniciste et obscure des dangers informationnels ou des dispositifs de veille, FB Huyghe aide à en mettre en perspective, un peu tard pour nous peut-être,  l'intérêt.

La veille n'est pas une pratique récente (non seulement par rapport à l'Internet, mais aussi par rapport à la société de l'information! = plusieurs siècles selon FB Huyges). L'intelligence stratégique désigne pour l'auteur "toutes les activités  organisées qui visent  à acquérir une information de valeur stratégique, à l'interpréter (...) et  à la faire parvenir aux décideurs au bon moment". Il s'agit donc de comprendre et d'aider à comprendre -pour agir. Mais aussi pour contruire ses connaissances (De l'information à la connaissance...), son parcours professionnel (éducation à l'orientation), sa vision du monde pour exercer ses responsabilités de citoyen, dans un contexte informationnel toujours changeant. La veille informationnelle -et la fonction documentaire- comme aide à la prise de décision. Liée à un contexte où la connaissance se rapproche de l'action, l'immatériel de la production de richesse et de l'économie, pour  tendre vers une économie de la connaissance, la veille (au sens large) illustre une société "du risque" ou "en réseaux", marquée par la nature même de l'information. Différents types de veille existent (juridique, financière, concurrentielle...) qui déploient toutes une intelligence stratégique sur un pan du monde , il est donc nécessaire de comprendre les différentes "règles du jeu", que nous donnent l'information et la société qu'elle a modelé. Le Web 2.0, et plus généralement le passage de l'imprimé au numérique a ainsi créé une nouvelle donne  qui oblige l' e-"veilleur" à se poser de nouvelles questions: celle de l'authentification, de la datation, de l'édition. Une approche critique de l'information est donc nécessaire; et une éducation à cette compétence également, pourrait-on rajouter.

Un autre texte de FB Huyges est signalé dans ce même billet de G. Pastre. Intitulé Pour une culture des médias, j'en extrairai seulement la  très prometteuse première phrase: "Nous passons des années d'école à mémoriser des formes de prosodie disparue ou de tableaux d'éléments chimiques aussitôt oubliés, mais guère de temps  à apprendre à interpréter les images du journal télévisé ou à comprendre les moyens de communication qui forment notre environnement quotidien". C'est beau comme du Victor Hugo.......

web

CC par zegen77

Posté par Cyril B à 11:41 - Le carré pro - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire







 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.